Concerts

Newsletter CCV

 

Rencontre avec Frank Loriou
Frank Loriou est le graphiste qui illustre les albums et affiches de nombreux artistes français, il accompagne Dominique A depuis Auguri. Nous lui avons posé quelques questions sur le graphisme et sur  l'univers visuel développé pour Dominique A.

 

Comment devient-on graphiste dans le domaine du disque ? Pourrais-tu travailler dans d’autres domaines, affiches de film, théatre etc …
on devient graphiste dans le domaine du disque par hasard ou par passion et persévérance... Ma vraie passion de toujours c'est la musique, et le support visuel qui l'incarne et lui est associé tout au long de la vie de l'album, la pochette. Contrairement au cinéma par exemple, qui modifie ses visuels en fonction des territoires, des périodes, des supports, etc.


AuguriEt comment devient-on graphiste pour Dominique A ?
J'ai fait le graphisme de l'album "le phare" pour yann tiersen, puis celui de françoiz breut "20 à 30 000 jours", deux albums auxquels dominique avait étroitement collaboré. Il a bien apprécié je crois mon approche et c'est assez naturellement ensuite que le label m'a demandé de travailler sur "auguri". j'ai fait tous ses albums depuis je crois.... mais je ne suis jamais certain de faire le prochain !


Pourrais tu nous expliquer en quoi consiste ton travail de graphiste sur un album ?
Je dois aider l'artiste à transformer en mots, puis en images, une musique qu'il a souvent porté longtemps, et qui est pour lui chargée d'émotions, de symboles, d'espoirs, de rencontres, de travail, d'intuitions. Il doit retrouver dans le visuel final ce qu'il a mis dans sa création musicale, mais aussi il faut que le visuel ne trahisse pas ses valeurs les plus intimes. Il doit trouver une place dans son histoire personnelle, et délivrer au public des élements d'approche de ce nouvel album et de sa couleur.


Arthur HA quel moment interviens-tu dans la conception d’un album ?
parfois on me parle du projet très en amont avant même la signature de l'artiste dans un label ; le plus souvent je participe, à la demande du label, au choix du photographe et de la direction générale que doit avoir l'image, de ce qu'elle doit dégager ; d'autres fois enfin, on me présente une session photo déjà réalisée et je dois m'approprier le projet et mettre en avant les éléments et le climat qui me paraissent être les plus forts et les plus justes.


Dominique A donne-t-il des orientations graphiques sur un album ou as-tu une totale liberté ?
Cela a été différent pour chaque album. Sur "Auguri" et "Tout sera comme avant" Dominique avait choisi un photographe particulier, et ensuite j'avais toute liberté ou presque... Sur "L'horizon"  et sur le coffret "Les points cardinaux" il apportait tout, la typographie, la photo, la matière. C'est au final davantage sa pochette que la mienne. Sur le live "Sur nos forces motrices", dont j'ai fait les photos, je lui ai présenté ce qui me tenait vraiment à coeur sans consigne particulière et il a tout pris en bloc.

CCertainsVivent RT @gaelfaure: RDV CETTE APRES-MIDI!!!! 🌞🌞🌞🌞🌞 avec Emily Loizeau, Dominique A, Bertrand Belin, Juliette Binoche, Cyril Dion,... https://t.c…
© 2017 - Comment Certains Vivent