Un bon chanteur mort - Comment Certains Vivent

site officiel

La machine à cailloux

 

« Quand on entend chanter des choses avec un peu de substance, on ne peut que s’entraîner à être un bon chanteur mort. Ce qu’on crée ne prendra toute sa mesure que lorsqu’on aura disparu. »

Lorsque, enfant, Dominique A expérimente la puissance émotionnelle de la voix, c’est avec le sérieux des « grands chanteurs ». Une gravité que l’on retrouve dans ses disques, renforcée par une écriture qui tend au classicisme. Dominique A lève ici le voile sur sa pratique musicale et sur son désir de continuer. Il rapporte de nombreux souvenirs fondateurs et livre une partition inattendue, empreinte de drôlerie, sur son état d’éternel débutant.

En 1992, le style dépouillé du premier album de Dominique A, « La fossette », ouvre une brèche dans le paysage musical en France. Le musicien est immédiatement, et malgré lui, considéré comme le chef de file de la nouvelle chanson française.

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l\'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Unknown
Unknown
Accepter
Décliner